NEWS >> TECHNIQUE
 
Héliogravure
 
   
L'héliogravure est un procédé d'impression en creux (alvéoles) par lequel l'encre est transférée directement depuis le cylindre métallique (cuivre ou inox) gravé vers le support. Le cylindre est gravé mécaniquement, à l'aide d'un diamant ou au laser. La taille et/ou la profondeur des creux (alvéoles) va déterminer une trame plus ou moins dense et donc une intensité de couleur plus ou moins importante.
Son encre doit être très liquide, afin de pouvoir rentrer dans les creux du cylindre.

Utilisation

Elle est utilisée pour les très longs tirages (supérieur au million d'exemplaire). Le cylindre étant très résistant, il ne s'use pas et permet donc de longs tirages.
Son utilisation est variée : Timbres-poste, publication de catalogues, de tickets, d'emballage... Il permet d'imprimer sur divers support : papier, carton, polymères, emballages souples, papiers décoratifs, tapisseries...
L'héliogravure est également reconnue pour sa grande qualité de couleur due à sa trame d'un minimum de 175 (lignes par pouce).

Les problématiques de production

Le procédé d'impression par héliogravure mobilise des cylindres qui peuvent être encombrants (L 3300 mm x D 320 mm) et assez lourds (> 450 kg). La question de l'intégration de la manipulation et du stockage des articles est donc fondamentale: un cylindre ne peut pas être posé sur le sol, cela endommagerait sa surface gravée.
On distingue un stockage sur racks avec mandrins du stockage dynamique qui permet de minimiser l'espace au sol occupé par le stockage et une meilleure intégration avec les systèmes de manutention. Le produit est généralement manipulé par pont roulant ou via un trolley.